Lfinance

Toute l'actualité financière, marché, fiscalité, banque et guide financier

FIC 2022 : l’avenir numérique de l’Europe en fil rouge

Le Forum International de la Cybersécurité (FIC), l’événement de référence à l’échelle européenne sur les questions de sécurité et de confiance numérique, se tiendra du 7 au 9 juin 2022 au Grand Palais de Lille. La 14ème édition sera axée sur le thème « Shaping Europe’s digital future (façonner l’avenir numérique de l’Europe) ».

Les 7, 8 et 9 juin prochains, le Grand Palais de Lille accueillera le Forum International de la Cybersécurité, le rendez-vous incontournable des acheteurs et fournisseurs de solutions de cybersécurité. « Façonner l’avenir numérique de l’Europe » sera le fil rouge de cette 14ème édition. Organisé conjointement par Avisa Partners et la Gendarmerie nationale, l’événement viendra symboliquement clore la Présidence française du Conseil de l’Union Européenne (PFUE).

Les notions de cybersécurité et de cyberdéfense s’inscrivent inéluctablement dans le paysage de la souveraineté numérique européenne. Si le vieux continent possède de nombreux atouts sur le plan digital (écosystème expert, tissu industriel de qualité, formation académiques reconnues au niveau international…), il lui manque toutefois un discours unitaire et ambitieux.

C’est la raison pour laquelle la Commission européenne a voulu ouvrir la voie en déployant, en mars dernier, son programme « Décennie numérique », au sein duquel la cybersécurité occupe une place centrale. « Dans un contexte stratégique marqué par la domination des deux super-puissances numériques et l’explosion des menaces cyber, elle en est à la fois la clé de voûte et le fer de lance », indique le fondateur du FIC Marc Watin-Augouard.

Afin de faire face à la multiplication de cybermenaces toujours plus sophistiquées, ainsi qu’à toutes formes d’insécurité, y compris dans le champ informationnel, les Etats membres sont dans l’obligation de collaborer. Au plan opérationnel s’ajoute une posture politique solide.

L’Europe doit en effet se munir d’outils diplomatiques capables de persuader les éventuels cyberattaquants de ne pas passer à l’acte. Des « armes » qui lui permettront également de faire valoir ses intérêts et sa vision d’un monde numérique durable, démocratique et tourné vers l’humain.  

Selon Guillaume Tissier, co-organisateur du FIC et directeur associé d’Avisa Partners, « les multiples projets législatifs (NIS2, cyber-résilience, e-evidence, sécurité des produits, DMA, DSA…) ne porteront leurs fruits que s’ils s’accompagnent d’une montée en puissance rapide des capacités de cybersécurité, tant au niveau de chaque État-membre que des institutions européennes. Mais la première condition est la mobilisation des talents et des compétences ».

C’est là tout l’intérêt du FIC : rassembler dans un même lieu un grand nombre d’acteurs issus de l’écosystème cyber afin de renforcer la cyberdéfense européenne. Le forum comprend tout d’abord un espace d’exposition de 20 000 m2 réunissant 480 intervenants, comme l’opérateur de technologies digitales pour les entreprises Hub One qui exposera via sa filiale en cyber sécurité SysDream.

Elle présentera son offre des offres en cybersécurité couvrant l’ensemble du cycle de vie « cyber » de du système d’information d’une entreprise, s’articulant autour de 3 grands piliers : Evaluation et conception de la sécurité du SI, Sécurisation du SI, Surveillance du SI et remédiation) allant de la formation, au conseil, en passant par l’audit. Au FIC, cet espace comptera également des zones de présentation (FIC Talks, démonstration techniques, challenges, villages thématiques…)

Ajouté à cela, le FIC accueillera Le Hacking Lab (endroit dédié à des présentations et démonstrations de hacking éthique) ou bien l’European Cyber Cup (compétition de e-sport centrée sur le hacking). D’autres événements thématiques sont également programmés comme l’e-Consumer Protection Forum (lutte anti-fraude/protection du consommateur), le Cybersecurity For Industry (cybersécurité industrielle) et l’ID & KYC Forum (identité numérique).

Les 13 000 participants attendus pourront aussi découvrir l’espace forum, composé de nombreux amphithéâtres et salles, qui propose 37 tables rondes, 4 séances plénières, des Keynotes ou encore 24 conférences. La sécurité opérationnelle, la sécurité et stabilité du cyberespace, la souveraineté numérique, la lutte anti-cybercriminalité, la sécurité des données et la transformation numérique et enfin le management des cyber-risques seront les sujets abordés.

One thought on “FIC 2022 : l’avenir numérique de l’Europe en fil rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.