Faire un don signifie offrir des biens ou d’autres actifs, un portefeuille d’actions ou une somme en espèces. En faisant un don à une association ou à une fondation, vous soutenez directement son action et contribuez au financement de celle-ci. 

Une telle démarche, comme toute décision concernant une succession, nécessite une réflexion et une préparation minutieuses.

D’ailleurs, il est tout à fait possible de faire une donation temporaire d’usufruit auprès de la fondation ARC. Cette fondation a été créée pour aider les personnes atteintes de cancer.

Les dons perçus pourront également aider à la recherche de nouveaux traitements pour les patients. Mais qu’est-ce qu’un usufruit et pourquoi réaliser un tel geste ?

Que signifie l’usufruit ?

La meilleure manière d’expliquer ce qu’est un usufruit est de prendre l’exemple d’un bien immobilier. Le droit de propriété confère à un propriétaire trois droits.

Tout d’abord, il a le droit d’utiliser le bien comme étant une résidence principale. Il peut également percevoir un revenu à partir de son bien, cela en le louant. Enfin, il a le droit de disposer du bien, ainsi la possibilité de le vendre.

Ces prérogatives peuvent cependant être divisées en deux groupes par le propriétaire. D’une part, l’usufruit, aussi appelé le fructus, qui comprend le droit d’utiliser le bien et d’en percevoir des revenus réguliers. De l’autre, il y a la nue-propriété qui est le bien grevé d’usufruit.

Le droit de propriété est donc l’association de la nue-propriété et de l’usufruit. Ce dernier est le plus souvent à vie. Ainsi, il sera valable jusqu’à la mort de la personne qui le détient. Par ailleurs, il peut aussi être constitué pour une durée déterminée.

Il s’agit alors d’un usufruit temporaire. Le propriétaire pourra ainsi faire don d’un usufruit temporaire pour divers organismes ou une association. Ces derniers auront droit d’utiliser le bien et de recevoir des revenus pendant une durée déterminée.

Comment faire une donation d’usufruit temporaire ?

Un propriétaire a la possibilité de transférer une partie de son patrimoine, la nue-propriété ou l’usufruit, en faisant un don. Cela leur permet de réduire certaines charges tout en bénéficiant de leur propriété. Ils restent l’usufruitier pour pouvoir encore habiter ou louer le bien, mais ils n’en sont plus propriétaires.

L’usufruit prend fin dans diverses situations. Si l’usufruitier transfère, c’est-à-dire vend ou cède, son droit d’usufruit, il est préférable de parler à un expert avant de prendre des mesures.

Il prend également fin lorsqu’un usufruit temporaire dépasse sa date d’échéance. En faisant un don d’usufruit temporaire, le propriétaire peut bénéficier de différents avantages fiscaux.

D’ailleurs, c’est ce qui pousse souvent les gens à opter pour une donation. Les frais de mutation sont généralement la charge du donataire. De plus, en faisant une donation, le bien en question ne sera pas assujetti à l’impôt sur la fortune immobilière.

Son paiement incombe à l’association ou à la fondation à qui vous avez fait le don. De plus, cette donation peut aider l’organisme que vous soutenez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *