Lfinance

Toute l'actualité financière, marché, fiscalité, banque et guide financier

Quels sont les différents types de comptes bancaires ?

 

Ouvrir un compte est un must-do pour tous les individus qui souhaitent avoir recours aux différents services financiers proposés par les banques. Outil pratique qui permet à tout un chacun de gérer efficacement ses finances, avoir un compte bancaire est devenu sans le vouloir une véritable obligation. Toutefois, avant de procéder à l’ouverture concrète d’un compte, mieux vaut avoir une idée précise de vos besoins et des conditions d’utilisations prévues du compte à vue. Considérer les multiples options qui s’offrent à vous est donc un indispensable pour réaliser un choix optimal. On fait le point sur les différents types de comptes bancaires existants.

Le compte courant : le classique

Le compte courant est sans doute le plus connu des comptes bancaires existants. Véritable référence, la majorité des utilisateurs d’une banque disposent d’un compte courant dès l’âge de 18 ans, voire moins puisqu’il n’est pas obligatoire d’être majeur pour pouvoir ouvrir un tel compte.  Permettant en effet de réaliser différentes opérations utiles, un compte courant est un allié indéniable pour profiter d’une gestion efficace de l’ensemble de son argent. Que ce soit pour réaliser des paiements et virements divers, pour la domiciliation d’un salaire, d’une pension ou encore d’une bourse d’études ou même pour des prélèvements automatiques, le compte courant se voit être un produit des plus polyvalents. Ici, une carte bancaire et/ou un chéquier est mis à votre disposition pour pouvoir effectuer plus facilement vos opérations.

En ce qui concerne le coût, des frais d’ouvertures et de tenues de compte mensuels sont à prévoir, en plus des frais variables en fonction de l’opération effectuée. Toutefois, certaines banques en ligne proposent une ouverture totalement gratuite et accompagnée de plusieurs avantages non négligeables. Avec le compte bancaire BforBank, vous pouvez par exemple profiter d’une ouverture gratuite, des frais d’opérations courantes gratuites ainsi qu’une tenue de compte à 0 euros. Ceci est complété par des garanties d’assurance et d’assistance incluses dans toutes vos cartes. Le compte courant est catégorisé parmi les comptes bancaires individuels.

Rattaché au compte courant, le compte titre vous permet quant à lui de réaliser des achats et ventes d’actions immobilière. Aucun plafond n’est imposé.

Le compte épargne

Souvent préconisé comme un complément au compte courant, le compte épargne peut prendre différentes formes. Également connu comme compte sur livret, cette option est comme son nom l’indique fait pour se constituer une épargne efficacement. Ici, vous disposez de plusieurs solutions de produits bancaires en guise d’outil d’épargne comme le livret ou encore le livret jeune. Vous pouvez aussi trouver des livrets défiscalisés dont le taux se voit être encadré par le gouvernement et d’autres avec un taux imposable de manière indépendante, fixé par la banque elle-même. L’utilisation d’un compte épargne se voit être grandement limitée. À titre d’exemple, vous ne pouvez pas réaliser des paiements ni effectuer des virements automatiques.

Compte à terme

Souvent assimilé au compte épargne, le compte à terme se distingue de cette première option par son fonctionnement. En effet, bien que les deux soient destinées à l’épargne, le compte à terme à pour objet de faire fructifier votre épargne sur une durée fixée. Immobilisé tout au long du contrat, l’argent que vous déposez sur un compte à terme ne peut être aucunement touché. En cas de déblocage prématuré, une pénalité sera effective.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.