Le marché immobilier français continue de croître, en raison de nombreux facteurs, dont un taux d’intérêt toujours aussi bas. Et en 2022, ce taux pourrait rester à des niveaux historiquement bas. De plus, les banques continuent d’encourager les Français à recourir aux prêts immobiliers. Ainsi, le marché immobilier français devrait rester solide jusqu’en juin 2022. En parallèle, les prix des biens immobiliers ont affiché une hausse de 5,8 % en 2021. Malgré cela, les ventes ont atteint leur plus haut niveau depuis 2006 cette année, avec plus d’un million de ventes.

Dans cet article, nous allons découvrir l’évolution récente des taux de prêt immobilier. Nous allons examiner l’état du marché immobilier et analyser le marché du crédit immobilier en France. En savoir plus ici sur l’activité de demande de prêt dans le pays.

Les conditions de crédit immobilier sont toujours attrayantes

Tout au long de 2021, les taux d’intérêt sont restés à des niveaux historiquement bas. Cela a contribué à maintenir le marché immobilier dans un état très sain. En mai 2021, le taux d’intérêt moyen des nouveaux crédits immobiliers est tombé à seulement 1,17 %, contre 1,31 % en août 2019. Il s’agit du niveau le plus bas au cours des 50 dernières années. Les taux d’intérêt pour l’immobilier neuf ont légèrement augmenté au cours des 3 mois jusqu’en août 2021. Ils ont augmenté de 3 points à 1,30 %.

Voici une vidéo relatant l’évolution du marché immobilier en France :

Du fait du maintien des taux d’intérêt bas en France, le marché des crédits immobiliers est resté dynamique, la Banque de France faisant état d’une forte demande de crédit.  Le taux de croissance annuel des crédits immobiliers aux particuliers s’est établi à 5,3 % en août et à 5,4 % en septembre. Le volume total des crédits immobiliers en septembre s’élève à 22 milliards d’euros. Il s’agit d’une augmentation importante par rapport à la moyenne sur 12 mois située à 19,8 milliards d’euros. L’immobilier reste donc une valeur refuge. C’est encore une fois le cas, même en ces temps incertains.

Comment le prix des biens immobiliers a évolué cette année ?

Avec des taux d’intérêt à des niveaux très bas, ce n’est pas un hasard si les 12 mois jusqu’en avril 2021 ont vu plus de transactions de vente immobilière qu’à tout autre moment de la dernière décennie. Ce niveau de volumes de ventes de biens se poursuivra jusqu’en 2022. Les nouveaux prêts immobiliers des banques restent toujours élevés. Concernant les prix des biens immobiliers, les dernières statistiques ont indiqué que les prix des biens ont augmenté en moyenne de 7,0 % pour les appartements et de 6,4 % pour les maisons jusqu’en septembre.

Ce chiffre global masque certaines différences entre les régions. Cependant, la tendance à long terme est définitivement à la hausse. Dans une perspective d’investissement à long terme, le marché immobilier est un pari assez décent. Il a prouvé au cours des dernières années qu’il est suffisamment robuste et stable pour résister à des périodes de baisse temporaire. Ceci est principalement le résultat de la structure du marché des crédits immobiliers en France. Dans le pays, 84,4 % des emprunteurs contractent des crédits immobiliers à tau fixe, ce qui rend le marché immobilier moins sujet aux fortes hausses et baisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *