Après avoir ouvert un deuxième compte en banque, j’ai complètement délaissé le premier ? Attention : le compte abandonné pourrait me valoir des frais imprévus…

La grande majorité des banques facturent des « frais de tenue de compte« . De quoi s’agit-il ? De frais annuels (ou trimestriels) que les clients des banques doivent payer, pour compenser les coûts de gestion de leur compte.

Frais de tenue compte : si mon compte est actif

Ces frais de tenue de compte s’appliquent, selon les banques, soit à tous ceux qui possèdent un compte bancaire, soit uniquement à ceux dont le compte est inactif (toutes ces informations sur vos comptes bancaires peuvent être consultées depuis votre espace client tel que Filbanque au Crédit mutuel CIC). Une partie des banques, enfin, n’imposent pas de tels tarifs.

A noter : souvent, l’existence de ces frais va de pair avec des tarifs peu élevés pour les autres prestations courantes.

Pas de mauvaise surprise : les banques font nécessairement figurer les frais de tenue de compte dans leur « extrait standard des tarifs » (fiche exposant les services payants), et doivent les présenter sur leur site Internet.

Les frais de tenue de compte pour les comptes actifs sont généralement compris entre 5 et 30 euros par an.

Certaines banques font varier le montant des frais, en fonction de :

  • La date d’ouverture du compte,
  • Le dépassement ou non d’un certain plafond d’opérations,
  • Le passage en négatif du solde du compte…

A noter : en 2014, les frais de ce type pour les comptes actifs étaient nuls pour les banques en ligne.

Frais de tenue de compte : si mon compte est inactif

Une partie des banques qui excluent les frais de tenue de compte pour les comptes actifs en imposent pour les comptes inactifs. Chez les banques qui fixent déjà des frais pour les comptes normalement gérés, le coût est encore plus important en cas d’abandon du compte.

Le montant de ces frais est très différent selon les établissements : s’il est en moyenne d’environ 50 euros par an, il peut chez certaines banques dépasser les 80 euros annuels

A partir de quand mon compte est-il inactif ?

Pas de panique : pour que mon compte devienne inactif, il faut, généralement, que je n’y touche pas durant une année entière.

Une loi de juin 2014, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016, imposera une définition précise d’un compte « inactif ». Selon cette loi, pour qu’un compte bancaire soit considéré comme tel, il faut qu’une période de 12 mois se soit écoulée durant laquelle :

  • Mon compte n’a fait l’objet d’aucune opération (hormis les prélèvements de frais ou les versements d’intérêts),
  • Je ne me suis jamais manifesté auprès de mon agence bancaire,
  • Je n’ai effectué aucune opération sur un autre de mes comptes dans le même établissement.

Clôture de compte surprise !

Ma banque devrait prendre contact avec moi si j’abandonne mon compte pour une très longue période. Toutefois, elle peut très bien fermer mon compte sans m’en informer, si celui-ci est resté inactif durant… 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *