L’achat de Bitcoin était un vrai casse-tête, mais plus maintenant. Avec l’introduction de nouveaux services mobiles et Web, les gens peuvent désormais facilement acheter des crypto-monnaies en quelques minutes à partir de presque n’importe quel endroit sur terre. Aujourd’hui, vous pouvez facilement échanger cette devise virtuelle.

D’ailleurs, sur la plateforme Swissborg, vous pouvez même obtenir des Bitcoin gratuits. Le marché est connu pour sa volatilité. Et il est tout à fait logique de se demander s’il est maintenant temps d’acheter du Bitcoin.

Alors que Bitcoin continue de connaître une croissance fulgurante depuis le début de l’année, beaucoup se demanderont sûrement si le moment est venu d’acheter.

Comment entrer sur le marché du Bitcoin ?

Il est possible d’acheter du Bitcoin depuis divers échanges. Peu de gens dans l’industrie de la crypto-monnaie ont cependant de solides connaissances financières.

La plupart des détenteurs de crypto-devises sont autodidactes tandis que d’autres s’appuient sur de connaissances empruntées au secteur financier traditionnel. Il n’y a rien de mal à cela tant que vous arrivez à vous adapter.

Voici ce qu’il y a à savoir pour investir dans le Bitcoin :

Les économistes se sont penchés sur le meilleur moment pour acheter du Bitcoin, donnant leurs observations sur la base de plusieurs facteurs et analyses. La recherche a montré que les crypto-monnaies diffèrent largement des actifs traditionnels en ce qui concerne les facteurs qui déterminent les fluctuations de prix.

Contrairement aux actions et matières premières, le Bitcoin dépend fortement de l’élan. En d’autres termes, cela signifie que si le Bitcoin fonctionne bien, il continuera probablement de le faire à court terme. Les investisseurs devraient donc acheter la principale devise virtuelle si sa valeur s’apprécie de plus de 20 % en une semaine.

Pourquoi être optimiste sur Bitcoin ?

Pendant les marchés haussiers, les détenteurs de Bitcoin à long terme accumulent l’offre en prévision d’une augmentation importante du prix. En novembre 2020, plus de 62 % de l’offre de Bitcoin n’avait pas bougé depuis plus d’un an. C’est un indicateur très haussier.

Tout indique que nous sommes au début de la prochaine grande course haussière. La crypto-devise afflue, les mauvaises nouvelles n’affectent pas négativement le prix et la base d’investisseurs existante accumule l’offre exceptionnelle.

Le gouvernement fédéral américain a réservé des montants considérables, puis a injecté des sommes dans les marchés financiers traditionnels l’année dernière pour les empêcher de faiblir. L’Union européenne a emboîté le pas.

Il est tout à fait logique qu’avec plus d’argent dans le système, la valeur de votre réserve existante perdra de la valeur, car l’argent est moins rare qu’auparavant. Bitcoin, quant à lui, maintient son plafond fixe sur le montant total pouvant être émis.

Les grandes institutions et les entreprises l’ont très bien compris. Par conséquent, les monnaies fiduciaires perdent sans équivoque de la valeur par rapport aux actifs comme Bitcoin. En fait, leur principal objectif est de protéger leurs réserves financières, plutôt que d’acheter du Bitcoin dans l’espoir d’une croissance exponentielle.

Bitcoin entre dans sa quatrième ère au cours de laquelle il se généralisera. Nous devrions donc assister à une augmentation importante dans les deux prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *