C’est un phénomène courant de nos jours dans les publications spécialisées dans le secteur bancaire : les gros titres des fermetures d’agences bancaires, que ce soit par le biais de consolidation, de vente ou de fermetures pures et simples.

Comme les banques doivent encore offrir des services d’interaction personnelle et de conseil en face à face, la plupart constatent qu’elles ont encore besoin de succursales. La clé d’un succès rentable à long terme dans toute entreprise est d’adopter une approche rationnelle quant aux succursales à fermer, à garder ouvertes et dans lesquelles investir. La bonne nouvelle est qu’il y a des questions que vous pouvez poser et des mesures à prendre pour parvenir à une approche rationnelle.

Les succursales satisfont-elles aux objectifs de contribution aux bénéfices ?

Une discussion sur la génération d’un profit au moins égal au coût ajusté en fonction du risque du capital déployé pour soutenir une succursale est essentielle. L’efficacité de votre modélisation financière est également essentielle et doit inclure au moins la prise en compte des éléments clés suivants :

  • Tenir compte de la configuration physique d’une succursale afin d’inclure des technologies telles que les distributeurs de billets, les guichets automatiques, l’accès en ligne en magasin…
  • Crédit pour services fournis aux titulaires de comptes non domiciliés dans le bureau cible.
  • Veiller à ce que les intérêts créditeurs tirés des prêts accordés par les agences soient ajustés pour tenir compte des charges de provision pour pertes sur prêts plutôt que de refléter simplement les rendements bruts.

Une succursale est-elle en deçà de la contribution aux bénéfices requis ?

La prochaine étape du processus consiste à évaluer le potentiel du marché desservi par la succursale pour soutenir une opération rentable. L’objectif de l’analyse est de comprendre ce qu’une juste part d’un marché donné détient en termes de potentiel de profit, par opposition à la part d’activité déjà détenue par la succursale et d’évaluer l’écart entre l’activité actuelle et future.

Choisir entre une succursale et une franchise :

Réaliser une évaluation de produit concurrentiel

Les produits de dépôt et de crédit sont dans leur plus grande période de changement au cours des 25 dernières années grâce aux changements réglementaires et statutaires et à l’environnement global du crédit.

En plus de ces changements, les canaux alternatifs numériques en constante expansion et pourtant inconnus entraînent l’évolution des préférences des clients. Ces changements ajoutent une couche de complexité aux changements apportés aux produits sous-jacents fondamentaux. Le caractère instable des offres crée à la fois confusion et inertie.

Notre point de vue est que des informations suffisantes sont disponibles à partir d’études de marché concurrentielles pour aller de l’avant dans l’ajustement des produits et services dans la mesure où une évaluation des tendances du marché montre que votre institution est à la traîne en ce qui concerne la gamme de produits demandés par les segments évalué à la deuxième étape.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *