Devenir indépendant grâce au portage salarial

Lfinance

Toute l'actualité financière, marché, fiscalité, banque et guide financier

Tout sur le portage salarial

Portage salarial : comment devenir indépendant en toute sécurité ?

Vous rêvez de lancer votre activité professionnelle en tant qu’indépendant, mais vous craignez les risques et les contraintes liés à ce statut ? Vous souhaitez bénéficier de la même couverture sociale et des mêmes droits qu’un salarié, tout en conservant votre liberté de choisir vos missions, vos horaires et vos déplacements ? Le portage salarial est peut-être la solution qu’il vous faut !

En quoi consiste le portage salarial ?

Il s’agit d’une forme d’emploi qui permet à un travailleur indépendant de devenir salarié d’une entreprise spécialisée dans ce domaine, appelée société de portage. Cette dernière se charge de gérer les aspects administratifs, juridiques et comptables de l’activité du travailleur indépendant, qui devient alors un salarié porté. Le salarié porté conserve cependant son autonomie dans la recherche et la réalisation de ses missions, ainsi que dans la négociation de ses honoraires avec ses clients.

Pour vous aider à choisir votre société de portage, vous pouvez utiliser un site comme comparateursocieteportage.com, qui vous permet de comparer les offres des différentes sociétés selon vos critères. Vous pouvez également consulter les avis des autres salariés portés sur les forums ou les réseaux sociaux.

Comment choisir sa société de portage ?

Il existe de nombreuses sociétés de portage sur le marché, mais toutes ne se valent pas. Pour choisir celle qui vous convient le mieux, il faut prendre en compte plusieurs critères :

  • Les frais de gestion : il s’agit du pourcentage prélevé par la société de portage sur le chiffre d’affaires du salarié porté. Ces frais varient généralement entre 5% et 15%, selon les services proposés par la société. Il faut donc comparer les offres et vérifier ce qui est inclus dans ces frais (assurances, formations, accompagnement, etc.).
  • La réactivité : il est important que la société de portage soit réactive et disponible pour répondre aux besoins du salarié porté, notamment pour établir les contrats avec les clients, verser les salaires ou gérer les litiges éventuels.
  • La transparence : il est essentiel que la société de portage soit transparente sur ses conditions générales, ses tarifs et ses modalités de fonctionnement. Il faut également qu’elle respecte les obligations légales et conventionnelles du portage salarial, notamment en matière de rémunération minimale, de bulletin de paie ou de convention collective.
  • La notoriété : il est préférable de choisir une société de portage reconnue et expérimentée dans le secteur du portage salarial, qui dispose d’un réseau solide et d’une bonne réputation auprès des clients et des partenaires.

Quel salaire en portage salarial ?

Le salaire en portage salarial dépend du chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté, des frais de gestion prélevés par la société de portage et des charges sociales à payer. En général, le salaire net représente entre 50% et 60% du chiffre d’affaires brut.

Par exemple, si vous facturez 10 000 euros HT par mois à vos clients, que la société de portage prélève 10% de frais de gestion et que vous payez 45% de charges sociales, vous toucherez un salaire net d’environ 4950 euros.

Il faut savoir que le portage salarial impose un salaire minimum conventionnel, qui est égal à 75% du plafond mensuel de la sécurité sociale. En 2020, ce salaire minimum est donc de 2571 euros brut par mois.

Ne manquez pas nos actualités !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *