La communauté des investisseurs a tendance à être obsédée par les taux d’intérêt et pour une bonne raison. Les taux d’intérêt font référence au coût qu’une personne paie pour l’utilisation de l’argent de quelqu’un d’autre. Lorsque les banques centrales comme la Banque Centrale Européenne ou la Réserve fédérale Américaine fixe l’objectif des taux, cela a un effet sur l’ensemble de l’économie, y compris les marchés boursiers.

Une variation des taux est ressentie immédiatement. Les taux d’intérêt élevés ont tendance à avoir un effet négatif sur les bénéfices et les cours des actions. Ainsi, il est important pour les traders d’analyser l’évolution des taux afin d’investir efficacement. Heureusement, avec un logiciel de bourse, il leur est beaucoup plus facile de négocier sur des actions.

Que se passe-t-il lorsque les taux d’intérêt augmentent ?

Lorsque les banques centrales décident d’augmenter les taux d’intérêt, cela n’a pas d’incidence directe sur le marché boursier. Le seul impact est qu’emprunter de l’argent à ces institutions peut coûter cher aux banques. L’impact est dû au fait que toute augmentation du taux a un effet sur le reste de l’économie. Parce qu’il en coûte plus cher aux institutions financières d’emprunter de l’argent. Ainsi, les consommateurs particuliers sont touchés par l’augmentation des taux d’intérêt de leur crédit immobilier, surtout si ces prêts sont soumis à des taux variables.

Voici une vidéo expliquant ces faits :

Les entreprises ne sont pas seulement touchées indirectement, en raison d’une baisse des dépenses de consommation. Elles sont également directement touchées, car elles empruntent également de l’argent aux banques pour gérer et développer leurs activités. Les entreprises peuvent alors ne pas emprunter autant. Moins de dépenses commerciales peuvent ralentir la croissance d’une entreprise. Cela peut freiner les plans d’expansion ou même entraîner des compressions. Il peut également y avoir une diminution des bénéfices, ce qui, pour une société ouverte, affecte généralement négativement le cours de ses actions.

Que se passe-t-il lorsque les taux baissent ?

En cas de ralentissement de l’économie, les banques centrales ont tendance à abaisser les taux d’intérêt afin de stimuler l’activité financière. Une baisse des taux a alors l’effet inverse d’une hausse des taux. Les investisseurs considèrent cette situation comme un catalyseur de la croissance, un avantage pour les crédits personnels et d’entreprise. Ceci, à son tour, conduit à des profits plus importants et à une économie robuste. Les consommateurs dépenseront plus, les taux d’intérêt plus bas leur donnant le sentiment que, peut-être, ils peuvent enfin se permettre d’investir dans l’immobilier.

Les entreprises bénéficieront de la capacité de financier des opérations, des acquisitions et des expansions à un taux meilleur, augmentant ainsi leur potentiel de revenus futurs. Ceci va par la suite favoriser la hausse des prix des actions. Les secteurs qui versent des dividendes sont particulièrement les gagnants des taux inférieurs des banques centrales. Si une entreprise est moins rentable, le montant estimé des flux de trésorerie futurs diminuera. Cela va abaisser le prix des actions de la société. Si suffisamment d’entreprises subissent une baisse des cours de leurs actions, l’ensemble du marché ou les indices clés que beaucoup de gens assimilent au marché baisseront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *