Si vous pensiez que Meghan Markle et le prince Harry auraient profité de leur temps libre après leur départ du Royaume-Uni pour le Canada, eh bien, vous auriez tort. Non seulement le duc et la duchesse de Sussex sont allés à Miami pour prendre la parole lors d’un événement JP Morgan, mais il semble également qu’Harry serait en train d’essayer de trouver une sorte d’accord avec Goldman Sachs.

Le prince Harry serait en pourparlers avec la société pour devenir un conférencier pour sa série d’interviews. Jusqu’à présent, rien n’a été confirmé, mais une source a indiqué qu’Harry voudrait probablement parler de deux questions d’intérêt personnel : la santé mentale et les besoins des anciens combattants.

Devenir un conférencier dans le domaine de la finance

Le duc de Sussex est en négociation avec Goldman Sachs pour devenir conférencier de la banque mondiale. Les discussions se seraient poursuivies depuis environ un an. La possibilité de voir le prince Harry s’exprimer lors de la série Talks at GS est devenue évidente après la présence du duc et de la duchesse lors d’un événement JP Morgan à Miami.

Les conférenciers de Goldman Sachs ne sont pas payés en général. Cependant, il y a eu des spéculations sur le fait que le duc ait été payé pour avoir pris la parole lors de l’événement JP Morgan pour les investisseurs fortunés du monde entier.

Obtenir des financements

Les pourparlers entre les deux personnes ont été décrits comme un moment qui a permis de réunir des penseurs de premier plan pour partager des idées qui façonnent le monde. Bien qu’aucun engagement ferme n’ait été pris, tout laisse penser que cet échange porterait sur l’un des organismes de bienfaisance du prince, et refléterait son intérêt pour les forces armées et la santé mentale.

Les personnes qui ont précédé le duc de Sussex lors de cet événement sont Gwyneth Paltrow, David Beckham et Mgr Michael Curry, l’évêque qui a prononcé le sermon lors du mariage du couple princier.

Un investissement pour Harry

L’attention s’est concentrée sur le montant qu’Harry aurait pu percevoir en raison de la question de savoir comment les Sussex prévoient de gagner de l’argent maintenant qu’ils ont cessé d’exercer des fonctions royales officielles ou d’accepter l’aide du gouvernement.Etant donné que Therese May a récemment déclaré un paiement de 95 000 dollars de JP Morgan, pour un discours, il a été suggéré qu’Harry aurait pu obtenir beaucoup plus. Les estimations varient entre 310 000 dollars et 900 000 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *