Nombreux sont ceux qui désirent aujourd’hui se lancer dans l’investissement immobilier cependant, seulement 20 % des potentiels placeurs se tournent vers le neuf. La finance de départ qui s’avère être largement plus importante face à un investissement dans un bien ancien est la principale raison pour laquelle les individus considèrent peu cette solution. Pourtant, il s’agit d’une option de placement à retour fortement positif si elle est gérée efficacement !

Actuellement, différents dispositifs mis en place par le gouvernement tendent également à optimiser les attraits d’une mise de fonds dans le neuf. Tour d’horizon des atouts d’un tel placement, des discernements qui vous prouveront que l’investissement immobilier neuf mérite d’être considéré.

Des avantages financiers palpables

L’on ne s’en rend pas toujours compte, mais l’achat d’un immobilier neuf permet à son propriétaire de profiter de plusieurs avantages financiers. Les placeurs ne se concentrent majoritairement que sur les prix d’acquisition d’un bien pour évaluer qu’il s’agisse d’une bonne affaire ou non. Comme les maisons ou appartements neufs sont annoncés à plus de 25 % du prix d’un bien ancien, la différence enregistrée sur les montants de vente pousse les investisseurs à prioriser la seconde option.

Pourtant, les avantages financiers pour les placements dans les logements neufs seront directement palpables sur les différents frais affiliés à l’achat :

  • les droits de mutation sont de 8 % pour l’achat dans l’ancien contre seulement 3 % pour un bien neuf ;
  • les frais de notaire fixés à 8 % du prix de vente pour un logement ancien contre 2 à 3 % pour une résidence neuve ;
  • taxe foncière exonérée pour les propriétaires de logement neuf. En fonction de la commune, cette exonération peut aller de 2 à 15 ans.

Les attraits financiers du placement dans le neuf se voient donc palpables sur le long terme ! D’ailleurs, les dispositifs tels la loi Pinel ou encore l’amendement Censi-Boulevard optimisent encore les gains.  

  • avec le dispositif Pinel, le propriétaire d’un bien neuf s’engageant à le mettre à la location sur une durée de 6 à 12 ans pourra bénéficier d’une réduction fiscale de 12 à 24 % du prix d’achat de la maison.
  • l’amendement Censi-Boulevard repose sur l’achat d’un logement neuf meublé au sein d’une résidence de services pour le mettre à louer au minimum 9 ans. Une défiscalisation de 11 % du prix du bien sera enregistrée.

Se constituer un réel patrimoine immobilier

Autre avantage d’investir dans l’immobilier neuf : se constituer un bon patrimoine immobilier. Lorsque vous choisissez de miser sur un bien neuf pour placer vos finances, vous pourriez être sûr d’avoir une résidence qui ne nécessitera aucune réparation majeure dans les 15 années qui suivent votre contrat d’acquisition.

De plus, le logement est assuré concorder aux dernières normes en vigueur en matière d’installations et de confort. Des éléments qui peuvent compter parmi les attraits spécifiques du bien pour sa mise en location !  

Prévoir son futur et celui de ses proches

Tôt ou tard, la retraite finira par frapper à notre porte ! En prenant l’initiative d’investir dans un immobilier neuf, vous seriez en mesure de sécuriser votre avenir efficacement. D’un côté, la loi Pinel qui vous offre la possibilité de louer à vos descendants ou ascendants votre bien sous quelques conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *