Une banque octroie un crédit immobilier à tous les demandeurs qui ont souscrit à une assurance emprunteur. C’est une des conditions requises pour valider un dossier de prêt immo. L’assurance prêt-immobilier est nécessaire pour se prémunir contre les risques de non-remboursement. Pour avoir les détails sur le fonctionnement de cette forme d’assurance, explorez les informations ci-dessous.

Le principe de l’assurance emprunteur

L’assurance prêt immobilier est disponible sous deux sortes de contrats. Le premier concerne l’assurance de groupe. C’est une offre proposée par la banque prêteuse de crédit immobilier. De ce fait, les risques ainsi que les profils sont essentiellement mutualisés. Le second constitue la délégation d’assurance. L’entreprise qui assure le prêt immobilier est un autre organisme. Il ne dépend pas de la banque prêteuse. Cette offre est très avantageuse sur le côté prix. Le tarif correspond au profil du demandeur.

L’assurance emprunteur auprès d’un autre organisme que la banque est acceptée seulement si les niveaux de garanties sont les mêmes. Il faut donc présenter votre contrat d’assurance au sein du prêteur. Celui va donc étudier votre dossier pour valider ou pour vous demander de modifier votre contrat d’assurance.

Les garanties d’une assurance de crédit immobilier

Deux formes de garanties sont essentielles pour le cas d’une assurance emprunteur. Ce sont les garanties de base et les garanties complémentaires. Les garanties de bases comprennent le décès et la perte totale et irréversible d’autonomie. Les garanties complémentaires regroupent l’invalidité permanente totale et l’invalidité permanente partielle sans oublier l’incapacité temporaire totale. Une assurance emprunteur doit donc inclure les minimums de garanties. 

Les points de contrat à vérifier

Lorsque vous contractez une assurance emprunteur, il faut bien vérifier les points de vigilance suivants :

–           Le type d’indemnisation

Vous devrez connaître l’indemnitaire qui est un remboursement des mensualités en fonction de la perte effective de salaire. Il existe aussi le forfaitaire dont le remboursement inclut la totalité de l’échéance même si le salaire est maintenu.

–           Les garanties

Vérifiez bien les détails de vos garanties. Il faut que ces dernières puissent se conformer aux attentes de la banque prêteuse. Sinon, vous devrez modifier votre contrat d’assurance.

–           Bien lire les exclusions des conditions générales

Les contrats d’assurance soulignent certaines exclusions. Lisez bien votre contrat avant de signer. Si les exclusions n’intègrent pas les besoins de votre prêt, vous n’êtes pas conseillé de souscrire à ce type de contrat.

–           Comparer les offres d’assurance emprunteur

Les assureurs sont vraiment en concurrence sur le marché. De ce fait, il existe un décalage de prix. La comparaison de prix est donc très importante. Prenez un peu de temps et utilisez un comparateur de prix d’assureurs emprunteurs. Vous verrez ensuite l’offre la plus adéquate à votre situation.

Le contrat d’assurance emprunteur

Dans un premier temps, le prêteur de crédit immobilier va recevoir une fiche standardisée d’information auprès de l’organisme assureur. Ensuite, ce dernier va exposer toutes les garanties possibles auxquelles ils peuvent vous proposer. Vous comparerez ensuite les garanties à celles prescrites pour obtenir le crédit immobilier. Cela vous permet de décider de souscrire ou non à ce contrat.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *