Une récente étude a estimé que les problèmes d’argent peuvent avoir un incident majeur sur l’économie. La plupart des employeurs reconnaissent de plus en plus le lien entre le bien-être financier et la productivité. La plupart des salariés déclarent que les problèmes financiers ont un impact sur les performances du personnel.

Cependant, il n’y a que des preuves inégales sur ce qui fonctionne pour concevoir et mettre en œuvre des programmes de bien-être financier efficaces sur le lieu de travail, et peu d’exemples d’évaluations pour aider les employeurs à décider de la meilleure façon de mesurer l’impact de leurs programmes. Par ailleurs, de petites améliorations peuvent aider les collaborateurs à se sentir mieux au travail. Par exemple, une Thérapeute en santé naturelle à Toulouse peut les aider à réduire les stress liés à cette situation.

Pourquoi les employeurs devraient-ils fournir un soutien financier au bien-être de leur personnel ?

La nécessité d’accompagner les salariés pour développeur leur bien-être financier est bien établie. Des recherches récentes ont montré qu’un travailleur sur quatre a perdu le sommeil à cause de soucis d’argent. Plus de la moitié d’entre eux ont indiqué que les soucis financiers les empêchaient de donner le meilleur d’eux au travail.

Voici une vidéo parlant de l’importance du bien-être financier au travail :

De plus, la plupart des employés pensent que leur employeur a un rôle à jouer dans le soutien de leur bien-être financier. Enfin, les employeurs sont particulièrement bien placés pour fournir des conseils financiers aux moments où leurs employés ont le plus besoin d’aide. Ils sont souvent impliqués dans de nombreux événements clés de la vie de leurs collaborateurs. En tant que tels, ils sont bien placés pour offrir des conseils structurés et une signalisation en temps opportun à leur personnel.

Comment les programmes de bien-être financier devraient-ils être conçus ?

S’attaquer au bien-être financier n’est pas simplement une question de rémunération, la recherche montre que les soucis d’argent peuvent affecter les employés quel que soit leur niveau de salaire. Il existe un large éventail de services et de types de soutien que les employeurs peuvent intégrer dans un programme de bien-être financier, avec des coûts et des besoins en ressources variables. L’accès à une formation est souvent au cœur des programmes. Selon les études réalisées, 30 % des employés n’utilisent pas d’informations ou de conseils lors de la prise de décisions financières. Les employeurs peuvent aussi soutenir le bien-être financier de leurs collaborateurs en fournissant une gamme d’autres types de soutien, par exemple l’accès à des conseils réglementés ou encore à des subventions.

La bonne combinaison de soutien dépend de la base d’employés, des niveaux de besoins des différents types d’employés et de ce que l’employeur peut offrir. Les entreprises peuvent également positionner le bien-être financier dans un programme plus large, reconnaissance le lien entre le bien-être financier et d’autres aspects de la santé mentale et physique. Des conseils devraient être fournis aux moments où les collaborateurs ont le plus besoin de soutien. Il faudra également compter sur le soutien d’un professionnel capable de motiver les collaborateurs.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *