Les immeubles en copropriété sont soumis à des charges partagées. Les copropriétaires paient en moyenne 48,9 euros/m² par an pour un immeuble avec diverses commodités dans la région parisienne. Pour un appartement de 50 m², la facture sera considérable. Mais il convient de noter que de nombreux bâtiments ne disposent pas de la gamme complète des installations. De plus, il existe de nombreuses manières de maîtriser ces coûts.En effet, il est par exemple possible de choisir un syndic en ligne afin de bénéficier de prix beaucoup moins chers qu’un syndic traditionnel. Cette solution fonctionne entièrement à distance. D’ailleurs, le gestionnaire d’un syndic en ligne se chargera de la gestion financière, comptable et administrative d’une copropriété. Par ailleurs, les copropriétaires peuvent aussi prendre ces différentes mesures pour réduire ces coûts.

Chauffage et eau chaude

Ce principal poste de dépenses représente environ 30 % du total des charges. Dans la capitale, par exemple, pour un appartement de 65 m², le coût moyen est de 949 euros par an, dont 130 euros pour l’entretien des appareils.

Lorsque le bâtiment a le chauffage partagé, il est essentiel de s’assurer que la chaudière est régulièrement entretenue, vous permettant ainsi d’économiser jusqu’à 10 % des coûts énergétiques. Vous pouvez parfaitement convenir avec les autres copropriétaires d’une date pour allumer le chauffage et de le maintenir à une température plus basse. Il est tout à fait possible d’investir dans une bonne isolation dans les parties communes du bâtiment.

Coûts des employés

Tous les copropriétaires ne sont pas concernés, mais lorsqu’ils emploient un concierge ou un gardien, les coûts peuvent atteindre 18 % des dépenses du copropriétaire.

Les associations de copropriétaires de petits immeubles pourraient envisager de recourir à la place à un prestataire externe. Cela pourrait aider à faire quelques économies.

Coûts de maintenance

Selon l’âge et l’état du bâtiment, l’entretien représente environ 18 % des dépenses. La renégociation annuelle ou biennale des contrats d’entretien des appareils de chauffage, de la façade et autres parties importantes de l’immeuble peut permettre de réaliser des économies importantes.

Cela peut s’avérer être particulièrement utile si vous souhaitez que les frais liés à ces différents travaux soient beaucoup plus abordables.

copropriété en ligne

Frais de société de gestion

Les honoraires des sociétés de gestion ou les syndics ont augmenté au fil des ans, principalement en raison de la facturation de services non couverts par le contrat, tels que la convocation d’une réunion extraordinaire ou le suivi de certains travaux de construction.

Cependant, comme indiqué au tout début, en ayant recours aux services d’un syndic en ligne, vous pourrez facilement réduire vos dépenses. D’autre part, les copropriétaires devraient aussi examiner attentivement les charges du syndic lors de leur assemblée annuelle.

Economiser sur d’autres frais importants

Dans la plupart des immeubles, l’eau est facturée au prorata de la surface de chaque appartement. Cela ne reflète pas la consommation réelle ni n’encourage une utilisation efficace de l’eau. Ainsi, il est conseillé d’envisager d’installer des compteurs d’eau individuels pour résoudre ces problèmes.

Enfin, il y a les primes d’assurance qui ont connu une hausse au cours des dernières années en raison d’une incidence accrue de dégâts des eaux. Vous pouvez changer d’assureur si les primes augmentent excessivement. Les contrats sont renouvelables annuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *