BlackRock est, à certains égards, la plus grande société de gestion de placements au monde, avec plus de 7,4 milliards de dollars d’actifs sous gestion à la fin de 2019. En tant que grande société cotée en bourse avec une capitalisation boursière de plus de 84 milliards de dollars, BlackRock fournit des services d’investissement et de technologie aux clients institutionnels et aux particuliers dans le monde entier.

La société propose une variété de fonds et de portefeuilles investissant dans des produits tels que les actions, les instruments du marché monétaire et les titres à revenu fixe. Les clients se tournent vers BlackRock pour accéder aux fonds communs de placement, aux investissements axés sur les objectifs liés au revenu de retraite et à l’épargne collégiale, et aux fonds négociés en bourse. BlackRock est la société mère d’iShares, le plus grand fournisseur mondial d’ETF.

L’évolution de BlackRock

Au cours de l’exercice 2019, BlackRock a réalisé un bénéfice net de 4,5 milliards de dollars sur un revenu total de 14,5 milliards de dollars. Par rapport à 2018, cela représente une augmentation sur 12 mois de 4 %. Le bénéficie d’exploitation pour 2019 s’est élevé à 5,6 milliards de dollars, en hausse de 1,7 %. Les revenus de 14,5 milliards de dollars pour 2019 représentent un gain de 2,4 %.

Outre des gains globaux modestes en termes de revenus, de résultat d’exploitation et de résultat net, BlackRock a également enregistré une marge opérationnelle de 38,2 % en 2019, contre 38,4 % en 2018.

Les segments d’activité de BlackRock

BlackRock fonctionne comme un seul secteur d’activité et ne présente pas de revenus pour les différentes parties de son entreprise. Cependant, il divise ses revenus par catégories dans certains cas. Contrairement aux frais administratives, les frais de performance sont évalués pour certains types de comptes BlackRock lorsque les performances dépassent un seuil prédéterminé.

BlackRock propose aussi une gamme de systèmes technologiques, de gestion des risques et d’autres outils de distribution numérique pour sélectionner les clients des compagnies d’assurance, des banques, des fonds de pension et des gestionnaires d’actifs. La société prélève des frais associés à la distribution et au service de ses différents produits, ainsi qu’aux services d’assistance liés aux portefeuilles d’investissement. Alors que la croissance des revenus de l’entreprise est un signe positif, la société a été soumise à un examen public accru. En 2019, BlackRock a licencié deux cadres qui avaient noué des relations amoureuses avec des subordonnés. La société aurait diffusé ces informations à l’ensemble de ses quelque 16 000 salariés.

Credit photo : France24.com, LCI.fr

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *